4 dynamiques pour booster son agilité

Le blog du Happy Learning
agilité organisation skilltroc happy learning

Une récente étude conduite par des chercheurs de Neoma Business School indique que les entreprises agiles seraient, en moyenne, 2,7 fois plus performantes que leurs concurrentes. Des résultats qui en disent long sur l’avenir radieux de cette capacité organisationnelle. “Je suis agile, tu es agile, nous sommes agiles”. Où commence l’agilité, où s’arrête-t-elle ? Comment faire pour la booster ?

Qu’est-ce que l’agilité ?

Les chercheurs définissent cette agilité comme :

La capacité d’une organisation à s’adapter rapidement, efficacement et de façon durable, pour obtenir de meilleurs gains de performance.

Dans un contexte marqué par les innovations technologiques, elle est considérée comme la plus importante forme d’adaptabilité organisationnelle.

Ce lien entre agilité et performance a intéressé ces chercheurs du Centre de Leadership et Efficacité Organisationnelle de Neoma Business School. En collaboration avec une société de conseil, il vient d’établir The Agile Performer Index, établi d’après une étude de plusieurs mois conduite en interrogeant près de 300 dirigeants et cadres supérieurs.

Les 4 dynamiques de l’agilité

L’évaluation du niveau d’agilité organisationnelle des entreprises est basée sur leur niveau d’adoption de ces quatre dynamiques  :

La stratégie : l’organisation revisite régulièrement ses objectifs, son orientation et son positionnement sur le marché

La perception : l’organisation est particulièrement attentive à son environnement externe

L’expérimentation, qui encourage la créativité des managers et permet à l’entreprise de rester dans une démarche d’apprentissage et d’adaptation constante

La mise en œuvre, avec le développement de nouvelles capacités, de nouvelles stratégies et de nouveaux modèles de gestion.

« Ces quatre dynamiques apportent une contribution différente à l’agilité, mais sont toutes essentielles », précise Chris Worley, directeur de l’étude.

Les petits sont plus agiles.

L’étude révèle que 36% des entreprises interrogées sont agiles. Mais le résultat diffère selon la taille de la structure : 43% sont des PME contre 28% de grands groupes.

Pour Chris Worley, « ce résultat, surprenant à première vue, s’explique sans doute par un système organisationnel moins complexe, dans lequel il est plus facile de communiquer entre collaborateurs et de partager un objectif commun ». L’étude révèle surtout le bien-fondé de l’agilité : les entreprises les plus agiles sont, en moyenne, 2,7 fois plus performantes que leurs concurrents.

Un résultat de nature à inciter davantage d’entreprises à modifier leur culture organisationnelle. « La première étape consiste à établir un diagnostic de son fonctionnement, à identifier les forces et faiblesses. Pour initier un véritable processus de changement, il s’agit également de redéfinir la stratégie et de s’assurer que chacun, dans l’organisation, la connaît. Une compréhension partagée des objectifs est essentielle. »

Source : Focus RH ⎥ Publié le 12/10/2017 ⎥ Gilles Marchand

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Envie de tous nos conseils et nos focus tendances #RH, #Futureofwork et #Sociallearning directement dans votre boîte Email ! Il suffit de nous laisser votre Email !

You May Also Like