Comment bien animer une communauté apprenante ?

Le blog du Happy Learning
animer une communauté apprenante avec Skilltroc
Pour bien animer une communauté apprenante, commençons par analyser ce qu’elle a de particulier. En fonction de ses particularités, nous vous listerons une série de leviers activables pour faire que la communauté s’épanouisse et se consolide au fil de temps et des échanges.

Qu’est-ce qu’une communauté apprenante ?

Une communauté d’apprenants n’est pas une communauté de personnes, comme les autres. Elle a cela de différent qu’elle est régie par 3 attitudes caractéristiques que l’on retrouve chez ses membres : l’attention, le dialogue et l’entraide. L’animation de cette communauté va chercher à développer avant tout ces 3 attitudes.

L’attention : ses membres sont, en effet, soucieux de faire circuler au sein du groupe des bonnes pratiques, des connaissances et des techniques. Ils ont également l’oreille tendue sur les besoins exprimés autour d’eux et n’hésitent pas à créer des ponts entre les membres.
Le dialogue : il ne se crée pas de vrai dialogue dans une transmission descendante classique. Il se développe uniquement avec l’échange de points de vue sur un sujet. C’est de ce dialogue bienveillant que la communauté d’apprenants va pouvoir se nourrir.
L’entraide : être membre d’une communauté d’apprentissage, c’est se sentir aidé et être encouragé à aider les autres.

Une communauté apprenante va bien au-délà du partage de connaissances. Ce sont les liens socioaffectifs et les échanges sociocognitifs qui se tissent qui permettent l’émergence d’une identité en tant que communauté, et confortent l’apprentissage social. Le cadre de l’atelier, comme proposé sur Skilltroc favorise la création de liens et permet à la relation de se développer dans la confiance.

La réussite d’une communauté résulte de l’engagement de ses membres autant que de celui de ses administrateurs. Et pour que cette communauté soit « apprenante », il convient d’établir des règles claires, de prendre en compte la façon dont les participants y apprennent, et de maintenir sans cesse leur intérêt.

Des règles pour se sentir libre d’apprendre

les règles pour animer une communauté apprenante

Comme dans tout groupe social, il est important que les règles de “bien-vivre et apprendre ensemble” soient connues et comprises. Dans le cadre de création d’une communauté apprenante autour de l’utilisation de skilltroc.com, les règles inhérentes à l’utilisation de la plateforme vont permettre de structurer les échanges, et donc les relations entre les membres :

  • Le temps

Pour que les apprenants se sentent libres d’organiser et de participer à des ateliers, il faut au préalable qu’ils connaissent :

  • le temps dont ils disposent sur une période définie,
  • et les plages horaires à privilégier, en fonction des contraintes structurelles de l’entreprise ou du réseau.

La plateforme Skilltroc affiche en permanence le temps restant à l’utilisateur, sur la période en cours. Si le temps disponible ne permet pas de participer à un atelier, le participant peut prendre contact avec l’organisateur (via la plateforme ou en direct) et lui demander de fixer une prochaine session quand son crédit-temps sera à nouveau rechargé.

Concernant les plages horaires, elles peuvent être aussi paramétrées sur la plateforme.

  • Le(s) lieu(x) pour échanger

Une liste de lieux (salles de réunion, salles de conférences, agoras, lieux de vie) peut être également paramétrée sur Skilltroc. La communauté sait ainsi qu’elle dispose de lieux dédiés à certains moments de la journée ou de la semaine. Un signal fort de reconnaissance de la pratique pour la communauté.

  • Les thématiques

Quoi échanger ? Quoi apprendre ? Là encore, c’est aux administrateurs de trancher sur le cadre d’échange en paramétrant les thématiques sur lesquelles les membres pourront s’entraider.

  • La forme de l’échange de connaissance

Sur Skilltroc, elle revêt 2 formes distinctes et complémentaires :

  • les ateliersces formations informelles, organisées de façon volontaire, et adressées à quelques collègues ou membres d’un même réseau dans le but de partager et transmettre une compétence, une connaissance ou un savoir.
  • les tutoriels “pas à pas, outil complémentaire de l’atelier, permettant d’apprendre à n’importe quel moment de la journée.

 

5 leviers pour animer une communauté apprenante

le blog du happy learning

Une fois la communauté apprenante lancée, il appartient aux administrateurs de donner le “la” et d’impulser la dynamique. Voici 5 leviers pour bien animer et stimuler l’intérêt des membres. 

Créer la surprise !

Créer la surprise, en organisant lors du lancement, et régulièrement (2 fois par an), des événements fédérateurs autour du partage de compétences. Par exemple, sous forme d’un “speed-Learning”, favorisez lors de ces sessions de discussions chronométrées, l’expression des besoins de compétences. Les apprenants regroupés par 4, aléatoirement, avec chacun des post-il et un stylo, auront en tout 7 minutes par session pour : se présenter, énoncer 3 compétences qu’ils sont prêts à échanger, 3 connaissances qu’ils aimeraient acquérir, se faire recommander des personnes susceptibles de les aider, dans le groupe ou dans l’entreprise (les post-it seront utiles !). À la fin de l’événement, les organisateurs invitent toutes les personnes à partager leurs demandes de connaissances sur Skilltroc. Pour les personnes dont les connaissances ont rencontré de l’intérêt, elles peuvent créer une fiche atelier sur la plateforme et la partager avec les personnes en recherche.

Faire de l’intérêt personnel un enjeu

Il est fondamental que les membres comprennent instantanément l’intérêt qu’ils ont à faire partie de cette communauté apprenante. Amélioration et développement des compétences, développement de carrière, évolution du poste, mobilité, mais aussi appartenance et reconnaissance… Les bénéfices de cette pratique sont nombreux et ils faut les mettre en avant. 

Maintenir l’intérêt sans relâche

Il est important de parler de la communauté apprenante partout et tout le temps. Les talents sont la plus grande  richesse d’une entreprise ou d’un réseau, pourtant il est difficile de les valoriser. Les informations récoltées avec Skilltroc vont permettre de nourrir un contenu dense, varié et continu. De quoi alimenter des blogs, des réseaux sociaux, intranets ou journaux internes, pour garder tendu l’intérêt.

Favoriser le sentiment d’appartenance

Favoriser le sentiment d’appartenance en vous appuyant sur un réseau d’ambassadeurs. Vous pouvez attribuer ce rôle à un groupe de volontaires et à toute personne identifiée ayant naturellement cette propension au partage de connaissances. Elles existent dans toutes les organisations !

Booster le sentiment de reconnaissance

Booster le sentiment de reconnaissance, enprenant en compte de façon pondérée dans les évaluations personnelles, les performances de partage de connaissances. Un Dashboard intégré dans la plateforme Skilltroc, clair et synthétique, compile au fil des mois toute l’activité de l’utilisateur afin qu’il puisse mesurer son investissement dans le projet.

Il y a donc un environnement à créer par l’équipe qui administre ce projet de communauté apprenante. Cet environnement sera le ciment des 3 attitudes structurantes vues en introduction : ATTENTION – DIALOGUE – ENTRAIDE. Il faudra favoriser un climat de confiance et d’ouverture, qui facilite les échanges et la collaboration autour de notre objet d’apprentissage, Skilltroc, collaboratif et motivant. Après, charge aux apprenants de prendre le projet en main et de l’emmener,  au-delà des espérances des organisateurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Envie de tous nos conseils et nos focus tendances #RH, #Futureofwork et #Sociallearning directement dans votre boîte Email ! Il suffit de nous laisser votre Email !

You May Also Like